Demain, toutes des Boites à Bonheur ?

Sur fonds de crise globale, économique, sociale, c’est la valeur Travail qui est la plus profondément impactée, remise en question. Plus que jamais, nos boites, nos organisations ont à se réinventer pour faire face aux nouvelles attentes de leurs collaborateurs, parlons même d’exigences pour les nouvelles générations qui inversent totalement le rapport de force. Et ce n’est que le début d’une fuite des talents hors des entreprises, la quatrième révolution annoncée ne sera-t-elle pas celle de l’entrepreneuriat ?

Attendez-vous à devoir sérieusement reconsidérer le Bien-Etre au Travail pour être compétitif sur le plan de la Richesse Humaine ou Happiness Ressource, si vous voulez rester une boite attractive, qui donne à vos (futurs) collaborateurs, envie de venir (et rester), bref de faire grandir ceux qui font la valeur d’une boite, justement.

L’entreprise devient désormais lieu d’accomplissement et d’épanouissement, pourvoyeur de bonheur, provider de kifs.
Levons la tête de nos écrans, de nos tableaux de reporting complexes et assommants, de nos business plans anxiogènes, et observons.
De ci de là, se développent des programmes “Bien-Etre”, “Happy Place” “GreatPlaceToWork”, label “BCorp”. Du cours de yoga  ou de  mindfulness en version soft au training de boxe,  home working, réagencement des locaux en mode coworking, à des vocations philanthropiques et sociétales, multitudes d’initiatives émergent dans les PME comme les Grands Groupes. Objectifs : prévenir le burn-out, améliorer la qualité de vie au travail, inspirer, ouvrir l’esprit, faciliter la collaboration, permettre aux collaborateurs de s’épanouir  et de changer le monde pour les plus humanistes. Be a Change Maker !

Google, Facebook ont surfé en pionniers sur la vague ; en France, nous sommes plus timorés et traditionnels dans notre vision du Travail, le culte du “présentiel” et de la performance avec en toile de fond burn-out, turn-over, tensions dans les entreprises augmentant de manière vertigineuse, est encore une réalité pour beaucoup d’entreprises… Pour combien de temps encore ?

Si nous regardons les chiffres alarmistes, les boites traditionnelles ne font plus rêver : du turn over grandissant chez les moins de 35 ans (80 % des CDI sont rompus en moins d’un an selon une étude de la DARES), de leurs aspirations à quitter dans le monde de l’entreprise traditionnelle (pour 73% des moins de 35 ans selon une étude menée par Deloitte.) mais à créer leur boite (47% des selon une récente étude menée par BNP Paribas …).

Au 21ième siècle, peut-on encore imaginer qu’un individu n’est payé que pour être compétent et efficace, et non épanoui ou créatif ?
Les temps changent, nous passons de l’ère de la productivité immatérielle à l’ère de la création de valeur, et AS WE ARE a cette conviction qu’un collaborateur a besoin d’être épanoui, nourri de nouvelles idées, d’être soutenu dans ses initiatives et son intrapreneurship. pour participer positivement et activement à la production de richesses dans son organisation et de plus en plus hors de son organisation. Nos programmes de formation, d’accompagnement, de workshop participent pleinement à reconsidérer  et intégrer l’humain et sa création de valeur dans l’organisation. Pourquoi ?

Un collaborateur heureux, c’est un client heureux.
Le business et le capital humain sont vertueusement liés, c’est désormais prouvé, expérimenté, souhaité, souhaitable, et je dirais même essentiel pour réinventer demain.

2 432

2 thoughts on “[#Demain] : toutes des Boites à Bonheur ?

  1. Simon 10 months ago

    Merci pour les stats, c’est très intéressant. Personnellement, j’ai quitté mon job super bien payé pour un job qui a du sens et où je pouvais m’épanouir.
    Le bonheur devrait toujours être la voie à suivre.

    1. welcome@asweare.fr 7 months ago

      Super Merci Simon, ça c’est un partage qu’on aime bien recevoir ! #Demain, tous entrepreneurs d’avenir !