#Conférence

C’est à 18h le lundi 3 avril 2017 que les intervenants de la conférence du « sport comme modèles pour les entrepreneurs et les dirigeants » se sont rejoint dans les locaux accueillants de l’EM Lyon.

#WHY ?

Nous sommes en droit de nous interroger sur l’importance de ce sujet d’actualité. Mais les liens entre les dirigeants sportifs et chefs d’entrepreprise ou entrepreneurs peuvent être établis rapidement.

Dans les deux cas, il est question de volonté, et de porter une vision marquée et un projet d’entreprise tout en conciliant performance économique et développement de capital humain.

L’EM Lyon a pour objectif dans les prochaines années de faire concilier sport et éducation au sein de son enceinte. On parle d’une école ouverte, qui travaille en collaboration et défend les mêmes valeurs qu’ AS WE ARE (AWA).

“Entrepreneurs are makers” 

“Do Undo Redo”

“Learn Unlearn Relearn”

 

#WHAT ?

Co-animée par Thierry Picq, directeur académique de l’EM Lyon, et Séverine Perron, fondatrice d’AS WE ARE et entrepreneure, cet évènement regroupait dirigeants et porteurs de projets sportifs, sociaux et sociaux. Ils ont eu deux heures d’échange avec les 300 personnes présentes pour entendre leurs témoignages et pour partager leur vision entrepreneuriale.

En effet, Gaëtan Muller, ancien joueur professionnel de basket et chef d’entreprise, Isabelle Bernard, dirigeante du club de supporters de l’OL Féminin. Accompagnés de Yann Roubert président du Lou Rugby et Philippe Gardent, manager général, entraineur du fenix Toulouse Handball et speaker chez AWA, ont partagé leur expérience et leur vision sur le sport / entreprise.

Les projets des dirigeants énoncés se recoupaient dans chaque sport. En effet, même si le côté sportif domine,

c’est l’innovation et l’humain qui sont au coeur de l’activité d’un club. 

Derrière l’humain se pose bien sûr la gestion des équipes, techniques comme sportives et de leurs différences dans le management. Mais aussi le point de départ de ces projets un peu fous de monter des clubs au plus haut niveau, à savoir une rencontre et une aventure humaine !

Reste la question de l’échec, très prégnante dans les milieux sportifs comme entrepreunariaux, posée par le public en cas de résultats négatifs sportifs sur le business model de cette entreprise particulière qu’est un club.

Philippe Gardent a donc pu prendre le Fenix en exemple pour expliquer comment rester compétitif face à d’autres clubs sportifs qui possèdent près de 5x leur budget total. Agilité, créativité, innovation pour pouvoir rivaliser en devenant par exemple un club disposant d’un centre de formation efficace. Mais aussi reconnu avec des partenariats efficaces avec les écoles.

Il a aussi partagé ses réflexions sur l’évolution de la médiatisation et de l’expérience des fans avec les insides avec les dirigeants partenaires, les match-spectacles, la digitalisation, le nécessaire rayonnement par des activités extra-sportives ou des actions sociétales, et l’investissement avec les acteurs locaux pour exister au côté des autres sports déjà présents dans la région Toulousaine. Tout cela en gardant des valeurs simples. En conservant cette volonté forte d’être proche des gens, de rester un club familial. L’Humain, avant tout.

Sentiment partagé par les acteurs sportifs de la région lyonnaise qui se partagent, entre le foot, le rugby et le basket, un territoire relativement étroit, qui affirmaient qu’il fallait :

« faire grandir le sport à Lyon, et faire grandir Lyon dans le sport ! »

Le sport et l’éducation est également un point à retravailler pour insuffler les valeurs du sport à l’école et s’ancrer dans la culture régionale. Selon nos conférenciers, il faut donc donner plus de place au sport pour favoriser son essor à l’université. Ce qui passe notamment par plus de bonne volonté de la part des écoles. Notamment pour favoriser la reconversion des sportifs de très hauts niveaux et leur intégration dans le développement de la professionnalisation du sport.

Philippe Gardent ne manquait pas de rappeler l’impact hyper positif et médiatiquement important de sportifs qui sont énormément suivis sur les réseaux sociaux. Pour certains, par de très belles communautés et millions de followers, pouvant rendre les marques des écoles encore plus attractives.

Encore une fois, la synergie des actions et des acteurs est profitable à tous !

Que ce soit dans le sport ou dans l’entreprise, les ambitions sur le long terme sont nombreuses. Elles permettent d’explorer de nouvelles voies de croissance, d’innovation, de rayonnement pour se développer économiquement et sportivement.

 

Un club sportif est un écosystème qui engage un certain nombre d’acteurs nécessaires au bon fonctionnement de celui-ci. En effet, la réussite d’un club est notamment due à sa façon de se réinventer et à proposer plus que du spectacle ou du divertissement, à savoir des expériences, avec comme fil rouge : l’innovation et l’humain, une richesse inépuisable.

Le monde du sport peut donc vous apprendre à jouer collectif. Mais à vous de trouver les moyens de vos ambitions pour voir plus loin, pour voir demain.

 

Les #clés du leadership par les conférenciers :

Savoir où on veut aller, travailler, et se faire plaisir – Yann Roubert

Même si vous n’êtes pas riches, apprenez à être innovants – Philippe Gardent

Passez à des projets plus ambitieux pour vous développer économiquement et humainement – Gaëtan Muller

La touche féminine : une opportunité explosive ! – Isabelle Bernard

 

 

Fil d’échange Twitter :


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ça vous a plu ? Lisez nos autres articles : Cultivons l’esprit grow upTous entrepreneurs !Passez au management 3.0 !, …

0 571